Un dialogue distant nageant très fort pour ne pas se noyer en pleine mer

Présenté dans le cadre du projet Manuel pour un nouveau voisinage du commissaire Eric Mattson : Un dialogue distant nageant très fort pour ne pas se noyer en pleine mer.

Au réveil, nous sommes assaillis par l’envie de nous rendormir sous le ciel. Nous nous articulons autour du soleil et du sommeil et de ce qui nous échappe. De ce qui ne peut être révélé, car la révélation dissout les sens. Nous avons compris que le monde est un monde. Sa beauté nous a presque rendus malades : comme nos yeux voient, ils prennent ; la nature nous enlève, en drainant notre énergie et en nous donnant de la fatigue.

Émilie Payeur (Örö, Finlande) : bourdons butinant les fleurs de thym sur une plage 

Matisse Clermont (Korpo, Finlande) textes révélateurs d’une iridescence profonde 

 

Diffusion à 13h HNE 21 juillet 2022

 

 

DONATE HERE  to support the artists and the series